Le marché de Noël des écoles et du périscolaire

Grâce au dynamisme de quelques parents d’élèves et à nos partenaires de toujours, à savoir la mairie, les Francas de Fontaine, la médiathèque et l’association Jeux d’Enfants, un marché de Noël a pu se tenir le vendredi 15 décembre dans la salle polyvalente.
Après une mise en place qui a duré une bonne partie de l’après-midi, les enfants de la maternelle ont ouvert les festivités en chantant devant leurs parents attendris. L’élémentaire leur a emboîté le pas avant que, tous réunis, les élèves des deux écoles n’entonnent un « Petit Papa Noël » susceptible d’attirer un Père Noël qui ne s’est fait prier que pendant quelques minutes.

Chacun a ensuite pu venir le saluer et lui exprimer ses souhaits pour le jour magique à venir.
Rien de tout cela n’aurait été audible sans la contribution de deux papas compétents et de leur matériel de sonorisation.
Chacun a ensuite pu boire, manger et admirer les décorations confectionnées par les enfants et les trois associations participantes à ce premier marché de Noël post-Covid.

Un grand merci à tous les participants à cette manifestation ainsi qu’à la mairie de Fontaine pour la mise à disposition gracieuse de la salle polyvalente et l’installation du podium.

Téléthon 2023

L’action de l’Association téléthon du village était cette année placée sous le signe des jeux olympiques, et c’est en achetant des drapeaux de toutes les nations du monde que chaque élève a d’abord pu manifester son soutien à la recherche sur les maladies rares.
Puis, le vendredi 8 décembre, toutes les classes ont marché aux environs du village, les plus jeunes parcourant 3,5 km tandis que les plus grands s’engageaient à travers bois pour un trajet de 5,5 km passant par les champs d’Arras, le bois du Charmoi et l’étang communal.
A l’arrivée à la salle polyvalente, nous avons été accueillis par les membres de l’association Téléthon ainsi que par l’Association Jeux d’Enfants qui sponsorisait l’activité à hauteur de 160 €, et les enfants ont pu planter leurs drapeaux dans les anneaux olympiques. Tous ont ensuite pu se réconforter en savourant la traditionnelle soupe de potiron préparée par les organisateurs.

Un grand merci à l’association Jeux d’Enfants et à tous les parents qui ont accompagné cette marche !

Cérémonie du 11 novembre

Ils étaient 18 cette année, soit la moitié des effectifs des classes de cycle 3 de l’école, à braver les éléments pour rendre hommage aux anciens combattants du village en interprétant tout d’abord la Marseille sous la direction de Thomas Lemort, enseignant de CM1-CM2, puis en lisant le message de l’UFAC aux côtés de M. Chassard, maire de Fontaine, et sous le regard approbateur de Lorinne Hue, directrice de l’école.
L’interprétation de la Marseillaise a fait l’objet de retours positifs, notamment grâce à la sonorisation quasi-professionnelle pilotée par MM. Gründer et Vernier, respectivement parent et ex-parent d’élèves. D’ailleurs, même le ciel, d’abord totalement bouché, a exprimé sa satisfaction en laissant filtrer quelques rayons de soleil au son mélodieux de l’hymne national.
Un grand merci à tous les participants et aux parents qui nous ont fait parvenir quelques photos de l’événement.

La semaine du goût

Quel est l’intérêt de cette semaine du goût qui revient chaque année juste avant les vacances d’automne ?
Un prétexte pour sauter le petit-déjeuner à la maison et la dictée à l’école ?
Evidemment non : c’est avant tout une occasion pour les enfants d’apprendre à exprimer leurs sensations autrement que par les traditionnels « j’aime » ou « j’aime pas », ce qui les incite en même temps à analyser ce qu’ils éprouvent et donc à s’ouvrir à de nouvelles saveurs qui leur paraissaient a priori « bizarres ». D’ailleurs, ce principe peut s’étendre à toute expression artistique, une nouvelle preuve, s’il en faut que la cuisine, c’est de l’art… et l’artiste, cette année encore, c’était Viviane, la directrice de l’accueil périscolaire.

Pourtant, le thème que nous avions retenu était plutôt bateau : les saveurs. Vous savez, le sucré, le salé, l’acide, l’amer… et l’うま味, pardon, l’umami, mot japonais signifiant  »savoureux » et qui a été reconnu scientifiquement dans les années 1980 mais qui est utilisé depuis longtemps sous forme de glutamates. C’est lui qui, à petite dose, apporte de la rondeur et de l’équilibre aux bouillons et potées de grand-maman. Mais il ne peut pas être isolé comme le sel, le sucre, l’acide ou l’amer puisque son rôle est de les mettre tous en valeur et de les harmoniser.
Malgré un travail de préparation en classe, la mission était donc difficile pour Viviane qui a su s’en sortir à merveille avec, pour la seule saveur « umami », une salade de mesclun au miso, parmesan et oignons, des toasts aux artichauds et aux cèpes, des toasts aux tomates séchées, du bacon, du salami et du thé vert !
Tous ont apprécié ses petits plats en se servant à plusieurs reprises (presque trop pour certains), à l’exception peut-être de l’amer (olives vertes, jus de pamplemousse et chocolat noir) qui n’a pas encore vraiment la cote auprès des enfants ; d’ailleurs, beaucoup ont fait la grimace en goûtant le jus de pamplemousse non sucré dont la délicate couleur rosée les avait séduits de prime abord. Heureusement que les aliments amers ont la réputation de stimuler la digestion…
Un grand merci donc au périscolaire pour cet accueil gastronomique !


Mais ce n’est pas tout, car il fallait compter aussi avec le collège qui invite chaque année les CM2 (et leurs camarades de CM1 scolarisés dans la même classe) à participer à des ateliers du goût préparés et animés par Mme Beaudoin, la documentaliste, et Mme Cordier, l’infirmière scolaire que nous remercions aussi.
Cette année, le thème retenu était la pomme.


Visite à la citadelle de Besançon

Le jeudi 6 juillet, les élèves de CP et CE1-CE2 se sont rendus à la citadelle de Besançon.

Une bonne grimpée pour se mettre en jambes et c’est parti pour la visite !

Les élèves étaient répartis en petits groupes grâce aux nombreux parents accompagnateurs.

Chaque groupe a pu visiter à son rythme et selon ses préférences :
– la petite ferme et le jardin zoologique, où l’un des groupes a réussi à voir un tigre de près, à force de persévérence
– le noctarium, pour observer la vie nocturne des hérissons, mulots, loirs, rats…
– l’insectarium, qui expose toutes sortes d’insectes mais aussi différentes espèces de grenouilles et mygales
– l’aquarium avec un bassin pour observer les carpes koï
– le naturalium pour comprendre la biodiversité
– le chemin de ronde pour se dégourdir les jambes en plein soleil tout en admirant la vue à 360° sur la ville de Besançon

Mais aussi, pour les plus intéressés ou les plus rapides :
– le musée comtois
– le spectacle multimédia historique
– l’espace Vauban où certains groupes ont eu la chance de rencontrer Monsieur Vauban en personne ! Il a su captiver les enfants en utilisant le langage de son époque.

Tous les groupes se sont retrouvés à midi pour le pique-nique tant attendu par les petits. L’occasion d’échanger sur les visites du matin, avant de repartir dans les différents lieux du site.

Sortie canoë avant les vacances

7 juillet 2023
C’est le dernier jour de classe mais nous n’y mettrons pas les pieds,
nous les mettrons dans l’eau… ou en tout cas dans un bateau.
De Villersexel à Bonnal, sur 13 km, il a fallu ramer, transpirer
et nous éclabousser avant de nous arrêter pour pique-niquer.
Nous avons fini par y arriver et finalement, avant de partir,
ça nous fera un super souvenir !

Le Sylphe au naturel

Au gré de leurs randonnées du mardi, les élèves des classes de cycle 2 se sont essayés au land art, un gros mot, mi-snob mi-anglo-saxon, désignant un détournement d’éléments naturels à visées artistiques. Le thème retenu était le Sylphe du Grand Bois qui a retrouvé pour cette occasion son élément d’origine.

Geek Art au château Bouly

Après une 1ère tentative l’an dernier aux Usines Réunies de St Loup pour nos classes de CP et CE1-CE2, ce sont toutes les classes de notre école qui ont cette année participé le 17 juin à l’exposition d’art du Territoire Educatif Rural après un vernissage la veille au soir. Le thème retenu du Geek Art a ainsi inspiré les écoles de Conflans, Fontaine, Magnoncourt et St Loup pour le 1er degré, la section art du collège, les services périscolaires de St Loup et Bouligney ainsi que la MFR d’Aillevillers, qui ont produit des oeuvres très variées essentiellement inspirées du panthéon des personnages de jeux vidéo auxquels le Sylphe du Grand Bois a jugé utile de prêter main forte.


Le succès de cette manifestation s’est vérifié le samedi-matin lorsque près de 400 visiteurs ont témoigné par leur présence de leur intérêt pour les productions de nos élèves (et pas seulement pour les diverses pâtisseries et boissons qui leur étaient offertes).
Cet événement n’aurait pu avoir lieu sans le travail d’organisation d’Aline Fleurichampt, directrice de l’école du Mont Pautet et coordinatrice du REP de St Loup, et nous tenons à la remercier de même que toutes les personnes qui y ont contribué par leur travail ou leur présence.

Hommage aux anciens combattants

Les élèves des classes de CE2, CM1 et CM2 ont rendu ce 8 mai, un hommage aux combattants morts pour la France en chantant un extrait du  »chant des partisans ». Cette année, quelques-uns de leurs petits-frères et petites-soeurs se sont joints à eux, laissant augurer une bonne participation des enfants pour les années à venir.
Ce sont aussi deux élèves de CM2 qui ont lu le message de l’Union Française des Associations de Combattants et de Victimes de Guerre, sous la conduite bienveillante de Christian Chassard, le maire de Fontaine-les-Luxeuil, qui venait de remettre une série de distinctions à plusieurs pompiers volontaires.
Il faut préciser que l’ensemble de la cérémonie a fait un progrès qualitatif certain depuis 2022 grâce à sa sonorisation par M. Vernier et M. Gründer, deux parents d’élèves très actifs que nous remercions particulièrement, de même que tous les enfants présents et que leurs parents ayant assisté à l’événement.

Nettoyons la nature !

Le jeudi 4 mai, pour la 1ère fois depuis 2019, nos élèves ont repris la direction des rues, des chemins et des forêts du village pour collecter et trier tous les débris jetés par des indélicats peu soucieux de leur environnement.

Les services techniques de la commune n’ont bien sûr pas attendu l’école pour s’acquitter d’une grande partie de ce travail et le volume des déchets ramassés n’est pas impressionnant ; le but de cette action est avant tout de former de futurs citoyens responsables, le maintien d’un cadre de vie agréable et non pollué étant l’affaire de tous et commençant par l’acquisition du réflexe de trier et jeter ses ordures dans les conteneurs adaptés.

Les élèves de cycle 2 se sont cette année chargés des abords de l’école, de l’église et de la mairie ainsi que des environs de la salle polyvalente tandis que les classes de cycle 3 effectuaient un parcours d’environ 4 km en passant par la rue Marquiset, la rue St Martin, les Champs d’Arras, la rue du Mont et la forêt, aux abords de l’étang communal.

Un grand merci à la mairie pour nous avoir facilité la tâche et aux parents qui ont aidé les enfants à trier les objets ramassés.